Le système endocannabinoïde: tout ce que vous devez savoir


Quel est le système endocannabinoïde?

Ceci est un guide complet et complet du système endocannabinoïde (ECS). Nous allons donc découvrir comment le CBD et le THC communiquent avec ECS pour provoquer des changements dans l’organisme.

ECS est un système de signalisation cellulaire complexe qui est aussi important pour la vie que la capacité de respirer ou de digérer les aliments. Par conséquent, il peut avoir des effets très positifs sur le corps. Dans cet article, nous visons à décomposer les fonctions d’ECS de manière facile à digérer. Nous voulons également que les gens comprennent ce que le système endocannabinoïde (ECS) peut potentiellement faire.

Le système endocannabinoïde: qu’est-ce que c’est et comment ça marche?

Le système endocannabinoïde, ou ECS, est un système de communication complexe pour les cellules présentes chez tous les mammifères. Il joue un rôle dans la régulation du sommeil, de l’humeur, de l’appétit, de la mémoire et de la reproduction. En fait, les recherches commencent à montrer le rôle important que l’ECS a joué dans l’évolution permanente des vertébrés de la planète. Le système endocannabinoïde est un réseau de molécules, de récepteurs et d’enzymes qui interagissent avec votre santé et votre bien-être.

Comment fonctionne le système endocannabinoïde (ECS)?

Le SEC est présent dans le système nerveux central (SNC) du corps humain. Ce serait principalement le cerveau et la moelle épinière. Cependant, il joue également un rôle dans presque tout le corps. L’ECS comprend 3 aspects principaux: les molécules endocannabinoïdes, les récepteurs endocannabinoïdes et les enzymes métaboliques.

Molécules endocannabinoïdes

Les molécules de cannabinoïdes existent naturellement dans le corps. Ce sont des cannabinoïdes ou endocannabinoïdes endogènes. Ils sont similaires aux cannabinoïdes trouvés dans la plante de cannabis. Cependant, votre corps les produit naturellement, que vous ayez consommé du cannabis ou non.

Les deux principales molécules endocannabinoïdes identifiées par les scientifiques sont l’anandamide et le 2-aracidonoylglycérol (2-AG). Ces neurotransmetteurs interagissent avec les récepteurs endocannabinoïdes pour provoquer des effets physiologiques.

Récepteurs endocannabinoïdes

Les récepteurs ECS se trouvent dans tout le corps, mais principalement dans le système nerveux. Les deux principaux types de récepteurs endocannabinoïdes sont CB1 et CB2, deux fonctions différentes:

Récepteurs CB1 – On le trouve dans le système nerveux central principalement dans le cerveau et la moelle épinière. Elle est principalement associée à des effets sur le cerveau tels que le comportement, la mémoire, la cognition, le contrôle moteur, l’appétit et la douleur.
Récepteurs CB2 – Situé dans le système nerveux périphérique. Il affecte le système immunitaire et la réponse à l’inflammation.

Enzymes métaboliques

La responsabilité des enzymes métaboliques dans l’ECS est de décomposer les molécules une fois qu’elles ont rempli leur fonction en molécules qui peuvent être facilement excrétées du corps.

ECS et homéostasie

La recherche sur le SEC en est encore à ses balbutiements. En raison de leur nature complexe, les voies biologiques exactes par lesquelles les cannabinoïdes provoquent des effets physiologiques ne sont pas entièrement comprises. Cependant, les scientifiques pensent que la fonction prédominante du système endocannabinoïde est de maintenir l’homéostasie dans le corps.

L’homéostasie est définie comme la tendance d’un système à s’autoréguler pour maintenir un équilibre. Cela se traduit par un effet physiologique stable. Par exemple, lorsque quelque chose à l’intérieur du corps fonctionne en dehors d’une plage stable, le corps réagira en conséquence pour corriger ce changement et le rééquilibrer.

Les molécules endocannabinoïdes réagissent aux changements dans le corps. Par exemple, si la température corporelle est trop élevée. L’idée est que l’ECS crée une molécule qui se lie à un récepteur particulier pour réguler quelque chose dans le corps. Telles que la température revenant au niveau correct. Une fois l’effet provoqué, les enzymes décomposent les molécules endocannabinoïdes par excrétion.

Quelles sont les fonctions de l’ECS?

L’ECS se trouve sur tout le corps. Il est responsable d’une variété de fonctions physiologiques différentes. La recherche relie ECS à un large éventail de fonctions. Il est généralement lié à:

  • Le système immunitaire et les maladies auto-immunes
  • Conditions de douleur chronique
  • Inflammation
  • Maladie neurologique et neurodégénérative
Nerf périphérique

Le système immunitaire

De nombreuses maladies chroniques sont causées par des problèmes avec le système immunitaire. La sclérose en plaques (SEP), la maladie de Crohn et le diabète de type 1 pour n’en nommer que quelques-uns. Ces maladies auto-immunes résultent d’un problème de signalisation. Une réponse immunitaire est déclenchée parce que certaines cellules du corps sont considérées comme des envahisseurs étrangers. Le manque de reconnaissance amène le système immunitaire à attaquer ces cellules non reconnues en réponse.

Des recherches sont actuellement en cours pour voir exactement comment les cannabinoïdes tels que le cannabidiol interagissent avec le SEC. Les premières études ont montré à quel point les effets des cannabinoïdes pourraient être prometteurs sur le SEC.

Douleurs et douleurs quotidiennes

Les cannabinoïdes peuvent être un soulagement non opioïde pour les maux et les douleurs quotidiens. De plus, ils ont des propriétés non addictives. L’utilisation médicale la plus courante des cannabinoïdes aux États-Unis est pour les douleurs courantes. Certaines stars du sport ont même recommandé d’acheter et d’utiliser des cannabinoïdes pour aider à la récupération musculaire.

THC et ECS

Le tétrahydrocannabinol (THC) est le cannabinoïde le plus étudié et compris que l’on trouve dans la plante de cannabis. Il est célèbre pour ses propriétés enivrantes. En d’autres termes, cela peut vous rapporter beaucoup.

Lorsqu’il est ingéré, le THC peut se lier aux récepteurs CB1 et CB2 où il exerce des effets intenses sur le corps et l’esprit. Le THC peut réduire la douleur, stimuler l’appétit, élever et donner au corps une sensation de picotement. Bien que le THC soit connu pour ses propriétés enivrantes, il peut également soulager les symptômes de certaines conditions. Par conséquent, dans certaines juridictions, il est légal pour un usage médical.

CBD avec ECS

Le cannabidiol (CBD) est la molécule sœur du THC. Il ne se lie pas directement aux récepteurs CB1 comme le fait le THC, il n’a donc aucun effet enivrant. En fait, il semble que le CBD ne se lie directement à aucun des principaux récepteurs cannabinoïdes, mais modifie plutôt la façon dont les autres cannabinoïdes se lient, y compris les endocannabinoïdes mentionnés ci-dessus.

La recherche médicale sur le CBD en est encore à ses balbutiements, mais les premiers résultats et les preuves anecdotiques suggèrent que le CBD pourrait aider à soulager les symptômes de diverses conditions. Cela a conduit le marché du CBD à devenir une industrie d’un milliard de dollars ces dernières années.

Récepteur CB1 et récepteur cb2

Déficit endocannabinoïde

De plus en plus de personnes étudient comment les cannabinoïdes (et les endocannabinoïdes) affectent différentes personnes de différentes manières. Des théories ont commencé à émerger liant les maladies auto-immunes, inflammatoires et neurologiques à une carence en certains endocannabinoïdes.

Principales conclusions

Le système endocannabinoïde (ECS) joue un rôle biologique extrêmement important dans la vie humaine. Il joue un rôle important dans le maintien de la stabilité des processus corporels. Les experts continuent de développer leur compréhension de l’ECS. En conséquence, nous constatons une plus grande ouverture à l’utilisation de cannabinoïdes tels que le THC et le CBD pour aider à atténuer les symptômes de certaines conditions.